navigation

PARLEMENT EUROPEEN : DECLARATION SUR LE DECLASSEMENT DES DOCUMENTS SUR LES PHENOMENES AEROSPATIAUX NON IDENTIFIES 20 octobre, 2010

Posté par skystars dans : Exo-contacts , trackback

borghe140x180.jpg

Un député européen de droite,  Monsieur Mario Borghezio,  avait déposé en date du 14 juin 2010, une déclaration écrite auprès du Parlement européen en faveur d’une divulgation des documents classifiés sur les phénomènes aériens non-identifiés.

En août 2009, il s’était en effet engagé sur Radio Padania Libera à demander « au siège européen que tous les États membres levent le secret dans lequel sont tenues les observations d’OVNI. Je veillerai, avait-t-il ajouté, à ce que ceux qui nous représentent au Conseil de l’Europe fassent aussi la même chose«  

Mais quelle suite lui a été véritablement donnée à échéance de l’assemblée pleinière le 14 octobre 2010. ?

La réponse est qu’elle est simplement devenue  « caduque »,  conformément aux dispositions de l’article 123 du Règlement du Parlement Européen qui stipule : « Une déclaration écrite inscrite au registre depuis plus de trois mois et n’ayant pas été signée par la moitié au moins des membres qui composent le Parlement devient caduque. » 

Cette déclaration n’a en effet recueillie que  44 signatures au terme du délai imparti, ce qui est très peu au regard du nombre de parlementaires. Ceci démontre une fois de plus (http://skystars.unblog.fr/2010/02/18/archives-cnrovnis-note-a-lattention-de-messieurs-les-parlementaires/) le peu d’intérêt qu’ont nos députés européens  pour ce type de sujet, paraît-il de  peu d’importance à leurs yeux.

Il faut aussi dire ici que le fait que cette déclaration écrite ait été portée par Mario Borghezio n’a probablement pas aidé à recueillir les signatures nécessaires,  son appartenance à l’extrême-droite italienne,  n’étant pas  bien perçue par ses collègues.

 logoep.gif

Déclaration écrite sur le déclassement des documents sur les PAN (phénomènes aérospatiaux non identifiés)

Le Parlement européen,

– vu l’article 123 de son règlement,

A. considérant les articles 4, 179, 180 et 189 du traité de Lisbonne,

B. considérant qu’en 1978, la 33ème Assemblée générale de l’ONU a officiellement reconnu le problème des PAN,

C. considérant qu’en 1993 a été présentée au Parlement européen une résolution signée par le physicien italien Tullio Regge, se proposant de conférer, au niveau européen, les compétences d’enquête dans le domaine des PAN, à l’unique entité gouvernementale existant en Europe (à l’époque le S.E.P.R.A, aujourd’hui le G.E.I.P.A.N.),

D. considérant l’intérêt manifesté par de nombreux membres de la communauté scientifique pour le phénomène des PAN, qui ont dénoncé le recel systématique des informations,

1. estime qu’une étude des informations recueillies par les gouvernements de tous les États membres générerait des retombées scientifiques et technologiques importantes;

2. juge essentiel l’institution d’un observatoire scientifique chargé d’analyser et de diffuser les données scientifiques recueillies jusqu’à présent par les divers organismes et gouvernements européens;

3. demande l’ouverture des archives publiques sur les PAN et le déclassement des documents par les États membres, pour permettre aux citoyens et aux médias d’accéder publiquement à tous les documents;

4. charge son Président de transmettre la présente déclaration, accompagnée du nom des signataires, aux gouvernements des États membres, à la Commission et au Conseil.

 

source : www.europarl.europa.eu/activities/plenary/writtenDecl/wdSidesSearch.do

 

Le 11 novembre 2009, Mario Borghezio intervenait courageusement au Parlement Européen à propos du groupe de Bilderberg et de la commission Trilatérale, plaidant pour plus de transparence….

http://www.dailymotion.com/video/xchrf0

Commentaires»

pas encore de commentaires

Laisser un commentaire

tsnouak |
la terre ça chauffe |
Historia |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | nouvelle vision
| CEVENNES ET CAUSSES
| marjo