navigation

LES OVNIS VUS PAR FRANCE-INFO 15 mai, 2011

Posté par skystars dans : Exo-contacts , trackback

siteon0.gif  Depuis la nuit des temps , les hommes regardent le ciel étoilé. Inquiets ou émerveillés ils observent des phénomènes tels que les étoiles filantes ou les aurores boréales mais aussi des phénomènes inexpliqués.

France Info - galaxie en spirale

galaxie en spirale ©Nasa

Il existe en France –et c’est unique au monde- un organisme officiel : le GEIPAN (Groupe d’étude et d’informations sur les phénomènes aérospatiaux non identifiés) qui répertorie toutes les observations et témoignages issus des personnes en direct ou via la gendarmerie, ou encore les contrôleurs ou pilotes de l’aviation civile. Dépendant du CNES (Centre National d’Etudes Spatiales) il est ouvert au public qui peut consulter ou déposer des témoignages qui sont classés de A à D, cette dernière catégorie représente après enquête environ 20% des cas inexpliqués.

interview d’Yvan Blanc :

France Info - Jack Krine

Jack Krine
©Feldzer

Parmi eux et à titre d’exemple on peut citer l’observation de Jack Krine qui, à l’époque, pilote de chasse volait en patrouille à bord de 2 mirages III. Apercevant une sorte de vaisseau fuselé aux larges hublots, ils se sont approchés à plus de 1800 km/h et ont vu cet engin disparaître dans une accélération folle. Réalité ? Hallucination ?

Interview de Jack KRINE

Il faut être prudent entre les ufologues convaincus de la présence d’extraterrestres et les cartésiens qui n’admettent que les preuves tangibles Le débat est très large et quelquefois houleux !

Alain Boudier est le président de la commission SIGMA de l’A3AF (Association Aéronautique et Astronautique de France) Il nous explique que les Américains ont l’air d’en savoir beaucoup plus qu’ils n’en disent…

Interview d’Alain Boudier :

L’astronaute Jean-François Clervoy est beaucoup plus mesuré, mais ne s’interdit pas au rêve et à l’idée que nous ne sommes pas seuls.

Interview de Jean-François CLERVOY :

Dans le même état d’esprit et faisant également partie de la commission des « PAN » (Phénomènes aériens non identifiés), le président de l’Aéro club de France : Jean-François Georges nous explique que l’étude des ovnis va bien au delà des observations.

Interview de Jean-François Georges :

France Info - Igor et Grishka Bogdanov

Igor et Grishka Bogdanov
DR

Si statistiquement, compte tenu des milliards de système solaires et d’Exoplanètes ou planètes extra solaires qui ont été découvertes ces 10 dernières années d’une façon certaine, on peut affirmer qu’il existe des formes de vie « ailleurs » on peut dire aussi que probablement nous ne le verrons jamais tant les distances sont considérables. A moins de sortir de l’équation espace-temps comme nous l’explique Igor et Grishka Bogdanov, qui par ailleurs, viennent de sortir leur 1er roman chez Robert Laffont “La mémoire double.”

Interview d’Igor et Grishka Bogdanov  (27’20″)

La question de la vie ailleurs peut poser problème aux gens de l’église qui ont placé la genèse au centre de l’univers, j’ai donc posé la question à Jacques Arnould, théologien, chargé des questions éthiques au sein du CNES.

Interview de Jacques Arnould :

Des sondes spatiales (voyager, pionner) envoyées par l’homme quittent notre système solaire, et l’une d’entre elles se dirige vers Sirius, l’étoile la plus brillante vue de la terre. Elle devrait l’atteindre dans 40 000 ans. Elle porte un message tentant d’expliquer qui nous sommes et d’où venons nous, transformant ainsi les hommes terriens que nous sommes en extra terrestres !

source : http://www.france-info.com/chroniques-circulez-il-y-a-le-monde-a-voir-2011-05-14-les-ovnis-536423-81-437.html

Commentaires»

  1. Reprendre l’argument de Fermi en rejetant le phénomène OVNI à des conséquence très grave. (Et curieusement aucune des brillantes personnes qui disserte le sujet ne l’avance)

    En Effet admettre que des civilisations plus avancées puissent exister mais qu’aucune n’a trouvé le « comment faire » du voyage spatial signifie simplement que l’homo sapiens est mort, nous n’avons pas d’avenir !

    Même si le fond des océans ( ou quelques stations orbitales) pourrait servir de refuge, un temps, à une petite portion de l’espèce humaine avant son déclin; même si d’aucun rêve de Terraformer Mars, la durée d’un tel processus, au vue du temps qu’il nous reste avant la catastrophe, est illusoire.

    Non la seule porte de sortie (raisonnable) pour diminuer la pression démographique sur notre planète serait une émigration massive vers des exoplanètes, or le dépassement de la relativité, par l’avénement d’une nouvelle physique autorisant ce projet, semble compromis puisqu’ils ne sont pas là…

    A moins du contraire et que leur « relative » discrétion serait plus à interpréter comme message : « Voyez c’est possible, nous y sommes parvenu. Aussi attendons de voir si, vous, vous en avez la capacité »,

    Hommage à Roddenberry.

    Répondre

Laisser un commentaire

tsnouak |
la terre ça chauffe |
Historia |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | nouvelle vision
| CEVENNES ET CAUSSES
| marjo